De retour des Absinthiades 2010…

Comme chaque année nous avons eu l’immense plaisir de participer aux Absinthiades de Pontarlier, rendez-vous incontournable des amoureux de l’absinthe et des antiquités s’y rapportant.  Mais cette année 2010 était un peu plus importante que les autres car les Absinthiades fêtaient fièrement leur 10ème anniversaire.

Petit résumé de notre périple dans la belle région du Doubs :

Vendredi 1er octobre

Arrivée à Pontarlier d’où nous filons directement à la distillerie Emile Pernot, située à la sortie de la ville, à La Cluse-et-Mijoux. Les préparatifs vont bon train car le week-end s’annonce chargé, il faut que tout soit prêt pour accueillir les nombreux visiteurs venus du monde entier. Une exposition sur « L’industrie à Pontarlier au XIXème siècle » est d’ores et déjà installée au 2ème étage dans la grande salle de bal.

Arrive l’heure de retourner à Pontarlier au Théâtre Blier pour le tout premier jury du concours de dégustation d’absinthes. C’est le jury professionnel qui ouvre le bal, divisé en 2 groupes avec 12 absinthes à évaluer (tâche ö combien difficile) selon des critères très précis et similaires à ceux du vin, dont : la couleur (robe, transparence, authenticité), le nez (arômes), le goût (harmonie et qualité des plantes), le final en bouche (longueur, amertume, piquant) et l’appréciation globale.

Samedi 2 octobre

Ouverture du Théâtre Blier à 10H précises pour le grand salon des collectionneurs sur le thème de l’absinthe. Verres, fontaines, cuillères, carafes, affiches et autres objets publicitaires s’étalent majestueusement sur les stands des collectionneurs venus des quatre coins de la France pour le bonheur de tous, les curieux comme les artémisophiles. Chacun y trouve son plaisir, une cuillère à 10 Euros, un verre à 50, une fontaine à 2000 ou encore une affiche à 4000.

Mais le Théâtre Blier n’est pas uniquement réservé à la collection, on y retrouve aussi les célèbres écrivains Marie-Claude Delahaye et Benoît Noël venus dédicacer leurs derniers ouvrages sur le thème de l’absinthe. Et pour les plus gourmands se trouvent également des stands de produits régionaux à base d’absinthe tels que du chocolat, du saucisson ou encore du fromage.

13H. Nous décidons d’aller pique-niquer au pied du Château de Joux, à La Cluse-et-Mijoux. Repas très convivial entre amis sous un splendide soleil d’automne, nous refaisons le monde (de l’absinthe) en dégustant des saucisses grillées accompagnées de quelques verres de Fée Verte.

16H30. L’heure du second jury pour le concours de dégustation, il s’agit cette fois du jury populaire, des anonymes ayant rempli un formulaire d’inscription à l’avance.

La nuit tombe, il est temps pour nous de se retrouver entre amis au restaurant La Poste pour y déguster des spécialités locales autour d’une fontaine et quelques verres d’absinthe.

Dimanche 3 octobre

Le week-end n’est pas terminé car il reste encore un jury pour le fameux concours de dégustation d’absinthes, le jury VIP, composé de journalistes et d’écrivains.

Et pendant ce temps le salon des collectionneurs bat son plein, les stands se vident petit à petit, au même rythme que les porte-monnaie.

Juste avant le verdict final tant attendu se déroule pour la première fois une vente aux enchères d’objets relatifs à l’absinthe et aux bistrots avec notamment des verres, des affiches (dont une superbe affiche pour l’Absinthe Terminus adjugée 2700€), et deux bouteilles exceptionnelles d’absinthes : une Pernod Fils de 1900-1910 et une Dubied Père & Fils de 1850-1870.

Roulements de tambour

Enfin le moment crucial est arrivé, celui qui fait battre le cœur des distillateurs Franco-suisses, le résultat officiel du concours 2010 des 10èmeAbsinthiades de Pontarlier dont voici le podium :

CATÉGORIE VERTES

1 – Maldoror (Allemagne)

2 – Absinthe Berthe de Joux (Emile Pernot, France)

3 – Absinthe La Veuve Verte (DuVallon, Suisse)

4 – Absinthe du 10ème anniversaire des Absinthiades (Guy, France)

CATÉGORIE BLANCHES

1 – Absinthe La Maison Fontaine (Emile Pernot, France)

2 – Absinthe La Clandestine (Artemisia-Bugnon, Suisse)

3 – Absinthe Blandine (DuVallon, Suisse)

4 – Absinthe du 10ème anniversaire des Absinthiades (Emile Pernot, France)

Le week-end s’achève donc sur cette belle victoire bien méritée de la distillerie Emile Pernot avec 3 absinthes classées.

Il est temps de rentrer, la fatigue commence à se faire sentir après ces 3 jours intenses en émotions, en rencontres et en moments inoubliables. Vivement les Absinthiades 2011 !

2 réponses à “De retour des Absinthiades 2010…

  1. Et bien on croit rêver , enfin le rêve d’absinthe se réalise plus vrai que nature…
    Chapeau et à bientot!!!

  2. Bonjour , j’entends toujours parler d’absinthe « terminus  » , hors sur la mienne , il y a inscrit  » terminal  » : pourquoi ?
    Merci pour votre réponse .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *