Notre séléction d’absinthes vieillies en fût de chêne

Les absinthes vieillies en fût de chêne existent depuis longtemps, mais ce n’est que depuis récemment que de plus en plus de distillateurs experimentent cette technique de vieillissement. Vous avec déjà surement entendu parler de La Clandestine VSO Barrique, une version différente de la Clandestine, qui a vieilli en fût pendant six ans.

Plus récemment, les producteurs de la Valkyria ont lancé leur propre édition d’absinthe vieillie en fût en Suède et sur Absinthes.com.

Nous mettons aujourd’hui à jour notre dossier concernant ces absinthes très spéciales avec l’arrivée de la Valkyria viellie en fût et nous vous montrerons pourquoi cette technique est devenue si populaire et ce qu’elle apporte aux absinthes au niveau du goût et des saveurs.

 Les absinthes vieillies en fût

La Valkyria vieillie en fût

Cette édition a été vieillie en fût de chêne où elle a pu acquérir des caractéristiques et des arômes similaires aux grands Cognacs et Whiskies. Cependant Göran et Hendrik ont choisi de ne pas faire de cette saveur, le principal arôme. Il était important pour eux de garder la touche florale et acidulée de la Valkyria originale. Mission accomplie, les saveurs originales se marient à merveille avec les notes subtiles de vanille et de chêne qu’a pu développer la Valkyria pendant son vieillissement. Comme les autres spiritueux vieillis en fût, nous vous invitons à déguster la Valkyria directement on the rocks !

Vous trouverez ici ce qu’a écrit Markus Hartsmar de Absinthe.se au sujet de la Valkyria.

Découvrez ici la Valkyria vieillie en fût de chêne

La Clandestine VSO Barrique

Absinthe La Clandestine VSO Barrique
La Clandestine VSO Barrique fut crée à partir de la recette de la Clandestine originale, à la seule différence que celle ci fut vieillie en fût de chêne durant six ans. Claude-Alain Bugnon avait toujours cherché à découvrir ce que changerait cette technique au niveau de l’absinthe et de ses saveurs. Le distillateur de l’Artémisia-Bugnon est désormais ravi du résultat.

Claude-Alain Bugnon et d’autres experts en absinthes apprécient la dégustation d’un verre de Barrique après un diner en tant que digestif. Ils aiment la déguster de façon traditionnelle, de la même manière qu’un vieux Cognac ou qu’un Single Malt vieux de 18ans. Il est néanmoins possible de déguster cette absinthe avec une petite quantité d’eau ou de glace. Cette méthode libérera probablement mieux tous les arômes et toutes les saveurs. Les connaisseurs s’attendent à retrouver la clareté du Cognac avec l’ajout de l’eau ou de glace, ils sont néanmoins surpris par les petits nuages qu’elles forment dans l’absinthe. Alan Moss, porte-parole de La Clandestine vous suggère de commencer avec une petite quantité d’eau si vous décidez d’utiliser cette méthode de dégustation. Pour résumer, il existe 2 façons de déguster cette absinthe :

  • Pure
  • Mélangeé à de l’eau ou de la glace

Claude-Alain lui-même déguste La Clandestine Barrique pure, avec un cigare. Elle a eu tellement de succès qu’elle est momentanément épuisée.

Voir la fiche de cette absinthe ici

Muse Verte – vieillie en fût de chêne

Absinthe Muse Verte aged in barrel

Cette création est une version de la Muse Verte, qui a été vieilli en fût de chêne pendant un an. Elle a une saveur ronde et est merveilleusement bien équilibrée. Vous pouvez d’ailleurs apprécier les arômes typiques acquis en fût combinés aux saveurs caractéristiques d’une absinthe originale.

Arome: Doux, vous pouvez retrouver un goût anisé et une note de citron.

Couleur: Un magnifique vert, un louche rapide.

Saveur: Vous découvrirez en premier des saveurs d’anis et de fenouil puis d’autres de plantes légèrement amères. Les touches de muscade sont suivies de sublimes notes d’anis étoilées, puis finalement remplacées par une délicieuse saveur boisée.

Finale: La saveur de cette absinthe s’attarde agréblement en bouche.

Commandez cette absinthe ici

Qu’est ce qui rend les absinthes vieillies en fût de chêne si particulières ?

L’absinthe est habituellement conservée en bouteille et même s’il est connu que ses arômes se modifient avec le temps, peu des distillateurs ont eu l’idée de les faire vieillir dans d’autres contenants. Certains se sont tout de même intéressés à cette question et nous pouvons désormais en gouter les résultats. Pourquoi choisir alors spécialement le vieillissement en fût de chêne?

Tout d’abord, on peut dire que la curiosité des distillateurs y est pour beaucoup: quel aura l’effet de ce vieillissement sur la coloration, le goût ou les arômes de l’absinthe ? L’action qu’a la conservation en fût sur certains spiritueux, comme par exemple le cognac, le whisky ou l’armagnac, est bien connue et sont la clé de leur grande qualité. Il est donc tout naturel que les distillateurs d’absinthe s’intéressent de plus près à cette technique.

De plus, il y a aussi l’excitation que provoque l’expérimentation et l’exploration de l’inconnue. C’est en quelque sorte la raison d’être des distillateurs, qui doivent toujours modifier, affiner et adapter leurs recettes et leur procédés afin de proposer des absinthes toujours plus fines.

Quel est le goût des absinthes vieillies en fût de chêne ?

Comme mentionné ci-dessus, la conservation en fût crée une agréable harmonie entre les caractéristiques propres de la plante d’absinthe, de l’anis et du fenouil, et les composants boisés et vanillés d’un cognac ou d’un whisky.

Comment boire l’absinthe vieillie en fût ?

Cela dépend de plusieurs facteurs : le profil gustatif initial de l’absinthe et de combien de temps elle a été stockée. Par exemple, nous ne vous conseillons pas de boire La Clandestine VSO Barrique comme une absinthe traditionnelle, mais d’ajouter un volume d’eau moins important afin de conserver toute la puissance de ses arômes. Elle peut aussi très bien se déguster pure tel un bon cognac, et c’est même comme cela que nous la préférons! La Muse Verte vieillie en fût de chêne n’a passé qu’un an en tonneau et elle se rapproche donc beaucoup plus d’une absinthe que d’un cognac. C’est pourquoi il sera préférable d’y ajouter de l’eau, même si on peut aussi la déguster pure. Comme souvent tout est une affaire de goût!

Et vous que pensez-vous de cette technique? Avez-vous déjà eu la chance de goûter des absinthes vieillies en fût? N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *