Fête de l’Absinthe 2016

Pour les amateurs d’absinthe, il n’y a rien de mieux que d’essayer de nouvelles absinthes et de partager cette passion commune pendant un week-end avec des amis du monde entier.

Si vous êtes de cet avis, alors vous devriez songer à participer à la prochaine Fête de l’Absinthe, en Suisse, à Boveresse.

Ce petit festival a lieu chaque année pendant un week-end du mois de Juin, dans le Val-de-Travers, le berceau de l’absinthe. Notre équipe n’a bien évidemment pas manqué à l’appel.

Fête de l'Absinthe 2016

Voici le résumé de ces trois jours :


Vendredi, 17.06 :

Comme chaque année, notre équipe s’est mise en route vers 13h pour Boveresse. Nous étions six : Alfred, Andrew, Stefanie et trois amis.

Cette fois, nous avons séjourné dans un gîte à Môtiers, ville voisine de Boveresse. Après un accueil chaleureux du propriétaire de ‘‘À côté’’ et une rapide installation, nous nous sommes dirigés vers Couvet.

Fête de l'absinthe 2016 Boveresse
La première absinthe du vendredi soir.

Là-bas se trouve la distillerie Artémisia Bugnon, gérée par Claude-Alain Bugnon et son épouse, Karine. Vous connaissez déjà sûrement leur célèbre absinthe de la distillerie, La Clandestine, cette magnifique absinthe suisse.

Sur le lieu de la distillerie, nous avons retrouvé des amis et connaissances venus du monde entier (États-Unis, Finlande, Norvège…) spécialement pour participer à la Fête de l’absinthe.

 

Quelques verres d’absinthe et de Crème d’Absinthe plus tard, un bus nous a conduit dans un endroit tenu secret car c’était une surprise : un restaurant où nous n’étions encore jamais allés, dans un décor magnifique (un grand merci à Marc Thuillier, gourou de l’absinthe et dirigeant de Absinthe Originals, qui par son organisation irréprochable, nous surprend chaque année).

Ferme Robert
Ce beau batiment date de 1750.

La Ferme Robert proposait non seulement une  délicieuse fondue au fromage, mais aussi une dégustation de leurs propres absinthes. Le restaurant est situé dans le bassin rocheux du Creux du Van, la plus ancienne réserve naturelle suisse.

Le repas s’est ensuite achevé sur un soufflé glacé à l’absinthe.

Fête de l'absinthe 2016 - Ferme Robert
Nous pouvions faire loucher nos absinthes avec l’eau de pluie !

Peu avant minuit, nous sommes retournés en bus à Couvet, puis avons dégusté de savoureuses bières belges à l’Hôtel de l’Aigle, pour changer de l’absinthe 🙂

 

Samedi, 18.06 :

La vraie Fête de l’absinthe commence réellement le samedi à Boveresse.

Sur plusieurs stands, il était possible de goûter des absinthes de différentes distilleries mais aussi d’autres spécialités locales comme le fromage ou le chocolat à l’absinthe etc.

Cette année, nous n’étions pas seulement à la fête, nous en avons aussi profité pour visiter quelques distilleries.

Distillerie Valote Martin
Il y avait aussi un petit bar à la distillerie de Philippe Martin.

La distillerie La Valote Martin était notre premiere halte. En 2014, Philippe Martin repris la distillerie de son père, et continua avec succès sa production d’absinthe. Une grande partie des plantes utilisées à la production provient du jardin de la distillerie, situé juste devant la maison. Nous nous sommes bien sûr laissés tenter par une dégustation d’absinthes comme L’Originale ou La Grenouillarde.

Willy Bovet
Willy Bovet avec son chat, qui l’a accompagné à chaque étape.

La destination suivante était la distillerie Willy Bovet à Môtiers. Toutes les plantes utilisées à la production proviennent exclusivement de la région du Val-de-Travers et sont récoltées à la main. Là encore, une dégustation était de rigueur. Nous avons goûté l’Absinthe Nostalgie Paris 1900 ainsi qu’une toute nouvelle, en édition limitée (nous vous en dirons plus très prochainement).

 

 

 

L’après-midi, direction la Maison de l’absinthe à Môtiers. Ce musée de l’absinthe nous transporte à travers son histoire passionnante. Ce musée dispose de son propre jardin de plantes et même d’un bar. Lors de la visite, une exposition temporaire présentait les principaux objets utilisés à l’époque de l’interdiction de l’absinthe afin de dissimuler la production et le transport, comme par exemple des boites de conserves. L’expression ‘‘faire la lessive’’ était courante pour parler de distillation secrète d’absinthe.

Diane Boveresse
Diane a interprété quelques chansons.

La soirée s’est ensuite passée entre amis, autour d’un barbecue, dans le jardin de Diane. Son petit bar proposait une riche sélection d’absinthe. De plus, un groupe d’amis avait ramené quelques échantillons d’absinthe datant de 1890 et de 1910, que nous avons essayé avec joie.

 

Dimanche, 19.06 :

Dimanche était le dernier jour de notre séjour à Boveresse. Ce dimanche n’était pas seulement le jour du départ mais aussi l’occasion de visiter d’autres distilleries.

Après un petit déjeuner copieux, nous avons eu l’occasion de déguster un délicieux verre d’absinthe à la distillerie de Christophe Racine, à Môtiers. Nous vous en dirons plus sur cette distillerie dans un prochain article.

Denise Prisi
Invités chez Denise Prisi.

Ensuite, Denise Prisi nous a chaleureusement accueilli dans sa maison, à Fleurier. Créatrice de fontaines à absinthe en céramique, son talent est reconnu dans tout le Val-de-Travers. Elle personnalise même ses créations selon la demande (le chat de Willy Bovet apparaît sur sa fontaine personnelle). Nous vous en apprendons bientôt plus sur ses produits que nous venons de découvrir.

Enfin, pour finir la journée, une petite visite à la distillerie Gaudentia Persoz, à Couvet, que nous connaissons déjà bien. En effet, Gaudentia produit de fabuleuses absinthes dont notre préférée : l’Absinthe Blanche Neige.

Vous pouvez en apprendre d’avantage sur la Fête de l’Absinthe sur le site officiel.

Vous pouvez également retrouver toutes les photos de ce week-end sur notre page Facebook.

Nous nous réjouissons déjà à l’idée de retrouver nos amis et de faire de nouvelles rencontres l’année prochaine, à Boveresse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *