Absinthes.com vous raconte l’histoire de l’absinthe – Chapitre 5

Bonjour,

je vous présente aujourd’hui le 5ème chapitre de l’histoire de l’absinthe (d’après le livre de Marie-Claude Delahaye « l’Absinthe-Son Histoire, Musée de l’Absinthe édition, Auvers-sur-Oise, 2001). Il vous explique le mouvement anti-absinthe qui mena à son interdiction en Suisse en 1910.

 

La prohibition de l’absinthe en Suisse

Le 7 octobre 1910, l’absinthe est interdite en Suisse. Des faits divers ont contribué à cette interdiction, dans un pays où la mobilisation contre l’absinthe était beaucoup moins important que la France. En voici un exemple :

Nous sommes dans le canton de Vaud, un homme, Jean Lanfray, 31 ans et vigneron dans les domaines du pays. Il habite un petit village du nom de Commugny, avec sa femme et ses deux filles. Jean Lanfray boit souvent, comme tous les hommes vignerons de son village. Un soir, sa femme, enceinte, n’en peut plus et lui fait des reproches sur sa façon d’agir. Le ton monte, et Jean Lanfray, sous l’emprise de l’alcool, décroche son fusil et tue, sous les yeux de son père, sa femme et ses deux filles, avant de retourner l’arme contre lui-même et de se fracasser la mâchoire. Il en sortira défiguré mais bien vivant…
 

Les médias s’emparent de l’affaire. La bête noire : l’absinthe. Nous sommes dans une région viticole, et la presse « oublie » de préciser que Lanfray boit plusieurs litres de vins par jour, et accuse l’absinthe de l’avoir fait sombrer dans la folie lors de cette tragique soirée. Mais l’entourage le confirme : Jean Lanfray est un grand buveur :

Il boit une petite absinthe au réveil, et un cognac au café du village. Pour travailler de bon cœur, il boit 6 verres de vin à la vigne. En rentrant du travail, il repasse au café du village pour boire un café coupé à l’eau-de-vie, et à la maison, 1 litre de vin avec son père…
Un peu plus tard, dans le canton de Genève, un homme, dans un état d’alcoolémie avancé, tue à coups de hache. Tout de suite, les deux affaires sont jointes, l’absinthe est montrée du doigt, accusée, puis interdite.
 
La prohibition de l’absinthe en France

Lorsque la France entre en guerre le 3 août 1914, les préfets sont invités à prendre des arrêtés interdisant la vente au détail de l’absinthe et des boissons similaires dans les établissements publics. Le point final est mis le 16 mars 1915 avec un décret promulguant l’interdiction de fabriquer de l’absinthe et l’arrêt de la vente en gros.
Quelques mois plus tard, l’état indemnisera les producteurs et fabricants d’absinthe, par l’initiative d’un texte de loi. Mais aucune suite ne sera donnée…
On peut donc se poser cette question : « Peut-on en France faire disparaitre du jour au lendemain une industrie qui a travaillé pendant 100 ans sous le contrôle des lois sans s’inquiéter le moins du monde de ce que peuvent devenir fabricants et ouvriers dépossédés ? »

La renaissance de l’absinthe

Dès l’interdiction de l’absinthe, plusieurs apéritifs apparaissent et espèrent s’attirer une clientèle nostalgique. Mais le mythe est éteint, et seul Paul Ricard rencontre le succès en 1932 avec le « pastis de Marseille »

C’est seulement en 1994 que l’absinthe fait son retour…en République Tchèque… ! Elle y rencontre un certain succès, et devient une boisson à la mode, n’évoquant malheureusement plus la saveur, son arôme, sa couleur et son rituel des temps anciens… 

Dans les années 2000, l’absinthe traditionnelle est de retour en France. On y retrouve le plaisir de la dégustation, du rituel, de son charme, de sa saveur et de sa couleur.
 
Les similaires d’absinthe

Beaucoup de fabricants essaient en vain de réveiller les habitudes en jouant sur des noms évocateurs. Ils sont d’origine suisse :

l L’Absinthe perd nos fils « L’ATLETIC » les régénère
l Suprême Verte
l Boisson Idéale (verte illusion)
l Enfin avec le ROYAL ANIS, elle … est revenue !!!
l Petite Verte Simulabsinthe, Similaire d’Absinthe Légal
l Et bien d’autres. 2

L’absinthe aujourd’hui

La directive européenne de 1988 autorise la présence de thuyone dans l’alimentation et les alcools, directive aménagée en 2001 pour l’appellation « Spiritueux aux plantes d’absinthe »
En Suisse, l’absinthe est légalisée depuis 2005, légalisation qui a fait beaucoup de bruit à la télévision et dans la presse écrite.

 

Vous pourrez retrouver les précédents chapitres de l’histoire de l’absinthe en vous rendant sur notre blog.

Amicalement,

 

Absinthes.com

2 réponses à “Absinthes.com vous raconte l’histoire de l’absinthe – Chapitre 5

  1. Article intéressant, mais de grâce, relisez vous, la Tchécoslovaquie est dissoute depuis le 1er janvier 1993, à moins de vous être trompés sur la date, vous vouliez sans doute parler de la République Tchèque ! Il est avéré que celle-ci a développé son tourisme festif bien avant la Slovaquie, et il me semble qu’il en va de même pour la production industrielle d’alcool…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *