Absinthes.com vous raconte l’histoire de l’absinthe – Chapitre 2

Je souhaite aujourd’hui vous présenter le deuxième chapitre de la série sur l’histoire de l’absinthe (d’après le livre de Marie-Claude Delahaye « l’Absinthe-Son Histoire, Musée de l’Absinthe édition, Auvers-sur-Oise, 2001). Comme vous le savez sûrement déjà, je vous envererai un nouveau chapitre toutes les deux semaines.

Vous apprendrez dans ce second chapitre comment l’absinthe est passée d’une boisson locale à ce fameux spiriteux répandu dans le monde entier.

L’histoire de l’absinthe – Chapitre 2

Les soldats français, ambassadeurs de l’absinthe

Image tirée du livre "Collection M.-C Delahaye"

L’absinthe, boisson régionale pendant 30 ans, s’exporte au-delà des frontières quand la France part à la conquête de l’Algérie en 1830. Les bateaux, qui transportent le bataillon d’Afrique sur la côte algérienne, contiennent également de nombreuses caisses d’absinthe. Elle sert à assainir l’eau malsaine des marais et à protéger les soldats des maladies tropicales, mais également à rendre la vie moins monotone pour les soldats, loin de chez eux et de leur famille.

Les militaires, lors de leur permission, amènent avec eux leur goût pour l’absinthe, qui ne tarde pas à séduire la bonne société. Elle devient alors une boisson onéreuse et prisée de la bourgeoisie parisienne, consommée sur les Grands Boulevards.

Lettre d’un militaire à un ami : l’absinthe, le quotidien des soldats

L’alcool d’absinthe est entièrement adoptée par les militaires et fait partie de leur tradition. Ainsi en témoigne cette lettre :

« Le liquide tient une grande place mon cher Paul, dans la vie militaire et coloniale, on en use et on en abuse, il fait si chaud ! On ne respecte même pas le nom de ces pauvres rafraichissements ! On les a tous débaptisés : du vin avec du sirop de sucre s’appelle ici un état-major ! de l’absinthe mêlée à de l’orgeat s’appelle un bureau-arabe.

… Neuf heures sonnent, le soleil chauffe : il fait soif ; l’heure de l’absinthe a sonné. (…)

L’absinthe, mon ami, joue ici un grand rôle. Entre nous soit dit, je trouve que l’on a un peu calomnié la pauvre dame verte ! Il est de part le monde de bonnes gens qui ne sont pas éloignés de croire qu’un chrétien qui boit deux verres d’absinthe par jour marche inévitablement au suicide ou à la folie. L’excès en tout est nuisible et le seul reproche sérieux que l’on peut articuler contre la pauvre absinthe, c’est qu’elle est si bonne que l’on est tenté d’en abuser. N’abusez pas ! Voilà le secret. » 

L’absinthe dans le jargon militaire

Comme nous le montre notre auteur de la précédente lettre, de nombreux mots son utilisés pour désigner l’absinthe :

  • Bureau-arabe, Mauresque ou Vichy pour désigner une absinthe accompagnée de sirop d’orgeat
  • Alfa ou Sirop d’Alfa pour une absinthe classique
  • Lait de Tigre, Purée de pois ou Purée pour désigner une absinthe bien tassée 2

L’absinthe à la conquête du monde

Pour les mêmes raisons thérapeutiques que les militaires, les colons s’initient à l’absinthe. Rapidement, les distilleries françaises et suisses expédient leurs produits dans le monde entier. Des succursales sont fondées à l’étranger :

  • Fritz Duval à Bruxelles et à Lièges
  • Berger en Argentine
  • Pernod Fils à Tarragone en Espagne (maison qui fonctionna jusqu’en 1965)

De la boisson « bourgeoise » à l’absinthe pour tous

Entre 1880 et 1910, c’est l’âge d’or de l’absinthe, elle devient accessible à tous en raison de sa popularité et rivalise même avec le vin. De 17h à 19h, c’est l’Heure Verte, le long des grands boulevards, les cafés sont remplis, les tables et les chaises débordent sur le trottoir. La passion pour l’absinthe est généralisée, on trouve de nombreuses publicités, les artistes s’en inspirent et les distilleries se créent partout en France et en Europe. La « Fée verte » se retrouve dans tous les foyers, elle représente 90% des apéritifs consommés, et fait travailler des milliers de personnes. Elle est devenue « boisson nationale »

 

J’espère que vous avez pris du plaisir à lire ce second chapitre de l’histoire de l’absinthe. Vous recevrez comme promis le suivant dans deux semaines – il vous présentera le role social de l’absinthe, ainsi que son passage de boisson chic à la boisson internatiale qu’elle est devenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *