La plus ancienne bouteille d’absinthe au monde

par Marc Thuillier

Retour en arrière : Novembre 2017. L’un de mes chasseurs de trésors me contacte pour me proposer une bouteille d’absinthe provenant de la cave d’un ancien hôtel du sud de la France dont les ex-propriétaires voyageaient beaucoup pour dénicher des perles rares aussi bien en vins qu’en spiritueux. Les photos envoyées ne sont pas supers mais nous – Absinthes.com – décidons quand même de l’acheter sachant que nous n’avons jamais été déçu par ce chasseur de trésors.

 

 

Aussitôt la bouteille reçue, je l’examine attentivement avant de consulter le dictionnaire des marques D-E-F de Marie-Claude Delahaye et de réaliser que cette bouteille d’absinthe provient en fait de la distillerie Dubied Père et Fils et qu’elle a été produite au début des années 1800, ce qui veut dire qu’elle a dans les 200 ans !

Le Major Dubied fut un personnage clef dans l’histoire de l’absinthe car il aurait acheté la toute première recette d’absinthe à la Mère Henriot de Couvet.
Daniel-Henri Dubied (1758-1841) a fondé la toute première distillerie commerciale d’absinthe à Couvet en 1798 et l’a nommé « Dubied Père et Fils ». La distillerie a ensuite déménagé à Pontarlier en 1843.

Dubied Père et Fils Dubied Père et Fils

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me suis donc demandé : « qu’allons nous faire d’un tel joyau ? », et j’ai immédiatement pensé qu’elle devrait aller dans un musée Suisse telle que la Maison de l’Absinthe à Môtiers, dans le Val-de-Travers, qui se situe justement à quelques pas de là où cette bouteille a à l’origine été distillée. Nous en discutons donc tous ensemble chez Absinthes.com et tout le monde tombe d’accord pour dire que c’est la meilleure idée, pas forcément d’un point de vue financier mais d’un point de vue historique.

Je contacte le directeur de la Maison de l’Absinthe, Yann Klauser, et il est si intéressé et emballé par cette bouteille qu’il trouve rapidement un mécène pour l’acheter pour le musée. Après quelques mois de paperasserie, me voilà enfin sur la route pour livrer cette bouteille en personne à M. Klauser et à son mécène (un Suisse qui désire conserver l’anonymat mais qui a un lien étroit avec le Val-de-Travers) en ce début de mars 2018.

Fin de l’histoire pour moi. Cette merveilleuse bouteille est désormais exposée dans une belle vitrine afin que les visiteurs puissent eux aussi en profiter (articles de presse ici et ici).

Et je terminerais en disant que je suis vraiment ravi que la plus ancienne bouteille d’absinthe au monde connue à ce jour soit retournée dans sa région d’origine et qui plus est entre de très bonnes mains.

Amicalement
Marc Thuillier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *