Absinthe en fête 2018 – Suisse

absinthe_en_fete_2018« On prend les mêmes et on recommence » pourrait être la phrase qui résume parfaitement notre voyage annuel dans la magnifique région du Val-de-Travers, au milieu des montagnes jurassiennes suisses. Nous avons partagé nos souvenirs et nos photos de la « Fête de l’Absinthe » avec vous chaque année depuis 10 ans (il nous semble que c’était en 2008 que nous avons participé pour la première fois à ce rassemblement des amoureux de l’absinthe). Mais cette année a été différente et curieuse. Cette année, tout avait changé…

Même lieu, nouveau concept

Cela avait été annoncé l’année dernière après la 20ème édition de la Fête de l’Absinthe. Nous savions déjà que c’était la toute dernière édition et que la nouvelle équipe chargée de la nouvelle organisation préparait quelque chose de différent pour juin 2018. Avant, les producteurs et distillateurs locaux venaient présenter leurs produits sur des stands dans la ville de Boveresse. De cette façon, les visiteurs pouvaient flâner de stand en stand, déguster, acheter, et plus important encore, rencontrer et discuter avec les producteurs. Tout au long de la journée il y avait de la musique et des stands pour se restaurer. Il y avait même une soirée dansante qui se terminait tard dans la nuit.

absinth_superieure_werbung_original
Dans l’Absintherie et Musée du Père Francois il y a un beau musée avec beaucoup d’antiquités de l’absinthe !

Il n’y avait rien de tout ça cette année (du moins pas de point central pour se rassembler). Au lieu de ça, ce sont les distillateurs du Val-de-Travers qui accueillaient les visiteurs dans leur propre distillerie lors d’une journée « portes ouvertes » afin de montrer leur installation et faire déguster leurs absinthes.

Un forfait de 20 francs suisses vous donnait accès aux transports en train et en bus entre les villages de Fleurier, Môtiers, Boveresse et Couvet, ainsi que 6 dégustations d’absinthe. Le forfait comprenait aussi un verre-souvenir que l’on transportait de distillerie en distillerie et que l’on rapportait à la maison ensuite, une idée bien sympathique. La Maison de l’Absinthe à Môtiers faisait elle aussi portes ouvertes, et quelques restaurants avaient préparé des menus spéciaux autour de l’absinthe. Les randonneurs pouvaient participer à une marche de 17km dans la forêt jurassienne et voir ainsi les fontaines secrètes. Donc il y avait de quoi faire ce jour là.

Les aficionados de l’absinthe avaient l’opportunité de visiter chaque distillerie, voir les différents alambics, discuter avec les propriétaires, afin d’en apprendre plus sur eux, sur leur façon de travailler, sur leurs produits. Tout cela bien entendu de manière complètement authentique, ce qui n’est pas forcément le cas sur un simple stand de village. Pour nous, chaque distillerie mérite le détour tant l’accueil des distillateurs est convivial et jovial, et tant il est important de voir les lieux où ils produisent leurs absinthes.

valote_martin_maison_des_chats
La distillerie de Philippe Martin se trouve dans la Maison des Chats.

 

absintherie_et_musee_du_pere_francois_old_absinthe_bottles
Quelques bouteilles avec de l’absinthe dans l’Absintherie et Musée du Père Francois !

Cependant, il nous manquait quelque chose, un point central pour tous se retrouver et discuter, et peut être même écouter de la musique en buvant une absinthe. Vu que les distilleries sont réparties sur 4 villages, chacun a fait ses propres petites visites avec son propre petit groupe sans jamais vraiment se croiser. Heureusement, notre groupe d’amis à nous s’est retrouvé le soir même autour d’ un grand barbecue, comme chaque année. Mais du coup nous n’avons pas vraiment eu l’opportunité de rencontrer et de discuter avec d’autres visiteurs de l’Absinthe en Fête, et c’est justement ce concept que nous aimions beaucoup dans les précédentes « Fêtes de l‘Absinthe ».

De plus, seulement 8 distilleries participaient à cet événement, ce qui est peu sur la centaine de distillateurs du Val-de-Travers. Une combinaison des deux concepts serait plus judicieuse il nous semble : visitez les distilleries dans la journée mais avec toujours un point de rassemblement central à Boveresse ou ailleurs avec des stands de produits locaux, de l’artisanat, de la musique, etc.

Un weekend mitigé et un au revoir bien triste

Une nouvelle terrible nous est parvenue quelques jours avant de prendre la route pour la Suisse. Willy Bovet, un distillateur talentueux et d’une immense gentillesse, est décédé à l’âge de 80 ans. Il laisse derrière lui sa famille, ses amis, et une grande communauté de fans de ses absinthes. Willy Bovet était horloger avant de trouver sa véritable vocation dans la distillation d’absinthe. durant toutes les années où il a distillé de l’absinthe, il s’employait à n’utiliser que des plantes locales, dont ses propres plantes, c’était très important pour lui. Ses absinthes sont réputées dans le monde entier des absintheurs et pour autant il n’arrêtait pas d’essayer de nouvelles choses en élaborant de nouvelles recettes avec le talent qu’on lui connait. Un excellent exemple est l’une de ses dernières créations, une absinthe verte à 77° avec un profil bien typé grande absinthe. Nous sommes passés à la distillerie le weekend dernier pour exprimer nos plus sincères condoléances.

Une bougie a été allumé pour Willy Bovet.

Nous sommes malgré tout ravis de vous annoncer que la distillerie Bovet ne s’arrête pas pour autant car sa fille Françoise, qui travaillait déjà avec lui depuis de nombreuses années et qui connait donc tous ses petits secrets, va faire perdurer la tradition familiale. Willy Bovet va manquer à énormément de monde dont nous faisons partie. Nous sommes honorés d’avoir pu le connaître.

Le plan pour 2019

Nous sommes curieux de voir ce que le Val-de-Travers va nous offrir en juin 2019. Une chose est sûre cependant : nous serons encore de la partie !

En attendant, nous organiseront encore une fois une fête de l’absinthe en Allemagne en avril 2019 !

Nous avons rencontré nos amis dans le jardin de Diane.

 

Découvrez plus de photos sur notre page Facebook.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *