Les Absinthiades 2015 : un week-end qui, encore une fois, est passé beaucoup trop vite!

Chers amis et amies,

Nous revenons d’un week-end riche en événements!

C’est déjà la 15ème édition des Absinthiades qui vient de s’achever à Pontarlier. Et cette année était particulière puisque on y célébrait le centenaire de l’interdiction de l’absinthe en France. Du Vendredi 2 Octobre au soir, jusqu’au Dimanche midi, étaient rassemblés dans la petite ville du Jura des producteurs d’absinthes, des commerçants, des collectionneurs, des auteurs et de simples amateurs d’absinthe.

Comme chaque année, le week-end était bien chargé; nous préférons donc vous faire un petit compte-rendu jour par jour.

Vendredi 2 Octobre 2015

Ce jour là, nous avons quitté les bureaux de Rueverte aux alentours de 13 heures, et nous sommes partis en voiture direction les Absinthiades !

Cette fois-ci, nous n’avions pas réservé de chambres d’hôtel. A la place, nous avions loué un appartement en centre ville pour le week-end. A notre arrivée, nous avons tout de suite déposé nos bagages dans l’appartement, puis nous nous sommes dirigés directement vers le Théâtre Bernard Blier, lieu de la manifestation.

absinthes-en-competition
Absinthes en compétition

Nous avions hâte de voir quelles absinthes seraient en compétition cette année. C’est pourquoi, peu après notre arrivée au théâtre, et après avoir salué quelques amis et connaissances, nous sommes allés contempler la vitrine des absinthes en lice pour le concours annuel. En tout, on y comptait 26 Blanches et Vertes, dont quelques absinthes nouvelles, conçues spécialement pour le centenaire de l’interdiction de la Fée Verte.

Le caviste pontissalien Philippe Chapon a, comme chaque année, prononcé un discours d’ouverture solennel. Il a également remis pour la toute première fois le titre « d’Ambassadeur de l’absinthe » à plusieurs personnalités du monde de l’absinthe. L’auteur Scott Macdonald (pour son ouvrage Absinthe Antiques: A collection from la Belle Époque), Marie-Claude Delahaye (auteur de nombreux livres sur l’absinthe) et Francois Guy (le distillateur de la Maison Guy) ont été honorés de cette distinction pour leurs œuvres en faveur de la Fée Verte.

distillerie-guy-meuble

Cette année, la Distillerie Guy a mis à disposition pour l’occasion une statue en bois de 1920, utilisée à l’époque pour présenter ses propres Absinthes.

stand-pernod

L’équipe de Pernod Ricard a fait preuve d’une imagination débordante cette année: des barmans servaient aux invités trois délicieux cocktails à l’absinthe, dont le Green Beast.

absinthe-fontaine
Après plusieurs cocktails et absinthes, les estomacs ont commencé à gargouiller. L’heure de la fondue bourguignonne avait sonné ! Tout comme l’an dernier, on a pu déguster cette délicieuse fondue, accompagnée de frites, au restaurant « La Poste ». Et pour le dessert, on s’est régalé d’une part de tarte glacée, accompagnée tout naturellement de quelques verres d’absinthes que nous pouvions nous verser directement des magnifiques fontaines disposées sur les tables.

Samedi 3 Octobre 2015

Pour certains d’entre nous (nous ne citerons pas de noms), la soirée de Vendredi s’est terminée un peu plus tard que pour d’autres, si bien que le réveil Samedi matin s’est avéré quelque peu difficile. Après un petit-déjeuner copieux (croissants et pains au chocolat – autant en profiter tant qu’on est en France), nous sommes retournés au Théâtre Bernard Blier. Sur place, on pouvait admirer une variété d’antiquités liées à l’absinthe : verres anciens, cuillères et fontaines. Il était difficile de résister à la tentation d’acheter quelque chose.

antiquités-absinthe

Outre les antiquités, il y avait pour les plus gourmands des chocolats et divers gâteaux parfumés à l’absinthe. Miam miam !

musée-pontarlier
Musée de l’absinthe de Pontarlier.
chapelle-des-annonciades-exposition-interdiction
Design de l’absinthe Renaissance (Chapelle des Annonciades).

En début d’après-midi, nous avons visité le Musée de Pontarlier, dont tout une partie est consacrée à l’absinthe et à son histoire. Nous avions également prévu de passer à la Chapelle des Annonciades, où se déroulait une exposition sur le thème de l’interdiction : celle de l’absinthe, mais également d’autres types d’interdictions abordées au cinéma. Par ailleurs, on a pu observer la chronologie de la création du design de la nouvelle Absinthe Renaissance.

distillerie-guy-dégustation
Dégustation d’absinthe à la Distillerie Guy.

distillerie-guy-alambics

Cette année, nous n’avons pas participé à la dégustation réalisée par les trois jurys (professionnel, populaire et VIP). Cela nous a permis de passer plus de temps à la Distillerie Guy, à la fois pour récupérer une commande, mais également pour goûter la Renaissance, la toute nouvelle absinthe vieillie en fût de chêne et réalisée spécialement pour les Absinthiades 2015.

Un nombre limité d’Absinthe Renaissance est donc désormais disponible sur notre boutique en ligne.

val-de-travers-panorama
Vue du restaurant Chapeau de Napoléon.
restaurant-chapeau-de-napoléon-fondue
Pendant la fondue au fromage.

Samedi soir avait lieu la traditionnelle fondue au fromage au restaurant «Le Chapeau de Napoléon ». Puisque un grand nombre de personnes était présent aux Absinthiades cette année, il a fallu réserver deux bus pour se rendre jusqu’au restaurant. Une fois arrivés en haut, nous avons pu admirer le splendide panorama sur la vallée avant d’apprécier le premier verre d’absinthe de la soirée. Plus tard, tout en savourant notre fondue jurassienne, nous avons pu goûter plusieurs autres absinthes, dont une absinthe rare datant de la période de l’interdiction (une absinthe japonaise a même réussi à se faire une place à notre table). Quant à nous, nous avions apporté pour le plaisir de tous notre propre Absinthe Blanche Neige, ainsi que la Roquette – vieillie en fût de chêne.

Dimanche 4 Octobre 2015

Déjà le dernier jour des Absinthiades. Comme chaque année, nous n’avons pas vu passer le week-end.

Au Théâtre Bernard Blier avait lieu la dernière dégustation, avec le jury VIP. Celui-ci était composé de personnalités célèbres de la région (on a même aperçu Miss Doubs) et a dégusté chacune des 13 absinthes présentées au concours, tout comme les deux premiers jurys. Quand ils ont eu fini, nous avons tous attendu ardemment que les résultats soient communiqués. Finalement, peu avant 14 heures, on nous a solennellement communiqué les noms des vainqueurs dans les catégories Verte et Blanche. Cette année, il y avait en plus un grand gagnant final, toutes catégories confondues : l’Absinthe Opaline.

Vous pouvez observer ci-dessous les trois vainqueurs de chaque catégorie, avec les points obtenus aux trois tours de dégustation.

resultats-absinthiades-2015
Les résultats des Absinthiades 2015

C’est l’Absainte Fleurier qui a remporté dans la catégorie Blanche, suivie de près par l’Absinthe Kübler. Dans la catégorie Verte, c’est l’Absinthe François Guy qui a gagné, dépassant l’Absinthe Renaissance de seulement 0,05 points.

theatre-bernard-blier-pontarlier
Devant le théâtre Bernard Blier.

Après avoir dit au revoir à nos amis, nous avons repris le chemin de Freiburg en début d’après-midi, les bras chargés d’affiches vintage, de chocolats,…et d’absinthe !

Nous avons déjà hâte de retourner aux Absinthiades l’an prochain ! Cet événement est devenu pour notre équipe une tradition annuelle particulièrement agréable. Chaque année, nous rencontrons de nouvelles personnes venant des 4 coins du monde rien que pour participer à cette célébration le temps d’un week-end.

Nous serions ravis de vous rencontrer un jour aux Absinthiades et d’échanger avec vous sur notre passion commune pour la Fée Verte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *