distillation

Absinthes.com vous raconte l’histoire de l’absinthe – Chapitre 1

Nous aimerions vous raconter l’histoire de l’absinthe. Antoine a pour cela, rédigé un texte sur les origines de l’absinthe et sur les principaux évènements marquants son histoire (d’après le livre de Marie-Claude Delahaye « l’Absinthe-Son Histoire, Musée de l’Absinthe édition, Auvers-sur-Oise, 2001). Grâce à cette série semi-mensuelle d’un chapitre, que vous recevrez à partir d’aujourd’hui par mail (pour cela inscrivez-vous à notre newsletter), vous en apprendrez toujours un peu plus sur l’absinthe et son histoire. Nous espérons que cette série saura éveiller votre intérêt et vous passionner, si ce n’est pas déjà le cas.

(more…)

Lire la suite

La distillation de la Sauvage 1804 chez Emile Pernot

On ne produit pas de l’absinthe comme on produit du pastis, la Fée Verte demande beaucoup de temps et un grand savoir-faire. 3 étapes sont nécessaires à sa réalisation : la macération, la distillation et la coloration. Il est impossible d’obtenir une verte raffinée en une seule journée, le processus complet – en 3 étapes – se déroule sur 3 jours, et c’est bien entendu sans compter le mondage de la grande absinthe (enlever les branches à la main), l’embouteillage et l’étiquetage.

Jour 1 – La macération

On commence tout naturellement par les plantes elles-mêmes. Chaque plante, séchée au préalable, doit être soigneusement pesée en suivant une recette précise, une recette de 1804 dans le cas de l’Absinthe Sauvage.
Pas de grand secret ici, les petites quantités de plantes sont pesées sur une balance de cuisine à l’aide d’un récipient, alors que les plus grandes quantités (notamment l’anis, la grande absinthe et le fenouil) sont pesées à l’aide d’un instrument électronique à usage professionnel.

La pesée
La pièce où sont stockées les plantes. Le distillateur Dominique Rousselet utilise un récipient et une mesure pour les petites quantités de plantes.

(more…)

Lire la suite