histoire de l’absinthe

Hélène au pays de la Fée Verte – guide de l’apprenti absintheur

Avant de mettre un pied au Pays de l’Absinthe, c’est à dire avant le début de mon stage chez RUEVERTE, ma connaissance sur le sujet était très restreinte. Dans mon esprit encore ignorant, l’absinthe était un spiritueux très rare, bu seulement par un petit nombre de personnes, et sûrement encore interdite à la consommation. Je me l’imaginais comme un alcool extrêmement fort, peut-être même le plus fort qui existe, et de couleur très foncée, comme du vinaigre (ne me demandez pas pourquoi). Au cours de conversations de récréation au collège ou au lycée, je me souviens avoir entendu certains de mes camarades masculins se vanter d’avoir déjà bu de l’absinthe, ce qui les avaient rendu complètement ivres.

Absinthe Blanqui-web569px

Mais alors,  comment entrer dans l’univers de l’absinthe quand on est un novice ?  Voici un petit parcours en trois étapes…

Étape 1: Parfaire sa culture

Inutile de vous dire que je n’avais jamais bu une goutte d’absinthe avant de mettre un pied chez RUEVERTE. J’ai bu mon premier verre ici-même avec mes collègues, dans les bureaux de l’entreprise, à la fin de ma première semaine de stage. C’était une Verte, l’Absinthe Authentique de Pernot. Je me souviens avoir trouvé ça très fort, avec un arôme me rappelant vaguement le pastis, et l’alcool m’est rapidement monté à la tête. Depuis, j’ai eu l’occasion de (more…)

Lire la suite